Conférence sur les oceans Nations Unites – Fidji – 2017

http://www.criobe.pf/wp-content/uploads/2017/07/ConferenceOceans_2017v4-655x270.jpg

3 Juillet 2017
Conférence sur les oceans Nations Unites - Fidji – 2017
contact | Serge PLANES

« Plus de 20% des récifs coralliens ont disparu. Ces dernières années, l’impact du dérèglement climatique sur les coraux du Pacifique est visible. » Serge Planes, directeur du CRIOBE, ` présentait les résultats de ses recherches à la première conférence sur les Océans, depuis Fidji, escale de la mission TARA Pacific « La biodiversité des récifs coralliens face au changement climatique » dont PSL est partenaire.

Au début de Juin, Fidji et la Suède ont organisé la première conférence sur les Océans au siège des Nations Unies à New-York. En parallèle de cet événement se tenait la conférence “The Pacific Voices for a Global Ocean Challenge” à Suva, Fidji. C’était une conférence organisée par l’AFD pendant laquelle les pays insulaires ont pu saisir l’opportunité de faire entendre leur voix et présenter des actions de gestion des ressources marines déjà en place et ayant fait leur preuves.

Cette conférence s’est associée à la goélette scientifique TARA Pacific, qui a fait escale à Suva après une période d’échantillonnage autour de l’île au cours de la première année de navigation de l’expédition TARA Pacific. Serge Planes, directeur du CRIOBE et directeur scientifique de l’expédition Tara Pacific a été invité à participer à la conférence et à intervenir dans la Session 3 « Scientific Session : Marine and coastal ecosystems : resilience and reduction of climate change impacts ». Il a présenté l’état de santé des récifs coralliens du Pacifique, bilan sur lequel lui et ses partenaires (Global Coral Reef Monitoring Network- GCRMN) travaillent depuis 2 ans pour rassembler les données disponibles sur l’ensemble des récifs du Pacifique.

Plus de 200 personnes ont été contactées dans 119 îles du Pacifique, plus de 9000 suivis et 150 séries temporelles ont été collectés et analysés pour connaître la santé des récifs. Pour Serge Planes, « les récifs coralliens que nous connaissons sont en train de changer. Plus personne ne peut dire que les récifs des cinquante prochaines années seront les mêmes qu’aujourd’hui. C’est une certitude. Le plus important maintenant est d’estimer ce que seront les récifs coralliens dans 20 ans, dans 40 ans. Ces récifs qui fournissent des services aux populations insulaires. Si les récifs coralliens changent, les services qu’ils fournissent vont changer également. Quels seront ces services pour nos sociétés dans le futur ? C’est ce sur quoi nous devons travailler maintenant. »

Les Résultats : Les 193 états membres des Nations Unies se sont mis d’accord à l’unanimité sur un ensemble de mesures à prendre pour inverser la tendance au déclin de la santé des océans. Le Pacifique sud est le deuxième ensemble à déposer le plus grand nombre d’engagements aux termes de cette conférence. En plus de confirmer l’importance que représentent les océans pour leurs populations, les pays insulaires du Pacifique réaffirment ici leur engagement fort à vouloir “ conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable ” (SDG14).