Fête de la Science – 2016

Octobre 2016
Fête de la Science : Perpignan, France
Photographe | Lauric Thiault

Du 13 au 15 octobre, à l’occasion de la Fête de la Science, le CRIOBE a organisé, dans les locaux de l’université de Perpignan, une exposition sur l’expédition « TARA PACIFIC » : une incroyable aventure au cœur du corail.

Chercheurs, post-doctorants, doctorants, personnels techniques et masters se sont succédé pour animer cet atelier. Le personnel du CRIOBE a donc présenté aux scolaires et au public (le samedi), aquariums récifaux, différents squelettes de coraux ainsi que films et images provenant tout droit du Pacifique. Le message pour les visiteurs était clair : les récifs coralliens sont d’une importance capitale pour les gens qui y vivent mais également pour la population mondiale.

Dans un contexte de changement climatique global, ces récifs sont sur le point de disparaître à jamais. L’expédition TARA PACIFIQUE, dont la direction scientifique a été confiée à Serge Planes, directeur du CRIOBE, se déroulera sur le voilier TARA mis à disposition par la fondation TARA EXPEDITION pendant deux ans. L’objectif est considérable puisque il est de comprendre comment coraux, poissons, phanérogames marines et plancton sont impactés par l’homme à l’échelle du Pacifique. Ceci dans le but d’agir pour mettre un frein aux graves perturbations dues au réchauffement climatique et déterminer les meilleurs moyens pour préserver les récifs coralliens ainsi que les populations qui en sont directement tributaires.

Le personnel du CRIOBE tient à remercier tout particulièrement Patrick Massanet son équipe de l’Aquarium de Canet en Roussillon pour nous avoir fourni de magnifiques bacs récifaux. Nos remerciements vont également au service communication scientifique de l’UPVD pour leur aide et leur soutien financier lors de l’exposition.

Ces trois jours, agrémentés de bonne humeur, ont permis au personnel du CRIOBE de partager leur passion à l’égard des récifs coralliens en rencontrant bon nombre de personnes, grands et petits, qui, nous l’espérons, deviendront les scientifiques, les gestionnaires et les gardiens de demain de notre grande mais fragile planète bleue.