Nouvel Article: Février 2020 (Lecchini et al)

Février 2020
Mass mortality in a Marine Educational Area on a remote South Pacific Atoll
Contact: DAVID LECCHINI | Marine Pollution Bulletin

ABSTRACT (FR)
En 2018, sur l'atoll isolé d'Anaa (Pacifique Sud), une aire éducative marine (AME) a été créée par la communauté locale pour protéger les ressources halieutiques sur le récif corallien situé à côté de leur village. Alors que l'emplacement éloigné de la petite AME a fourni une certaine protection contre les pressions anthropiques dues à la distance et à la faible population, l’étude du 26 au 27 novembre 2018 a montré des températures élevées accompagnées d'un événement hypoxique et d'une marée basse qui ont entraîné la mortalité de masse de plusieurs espèces marines : > 14 000 juvéniles, 1300 poissons adultes, 5100 juvéniles crustacés et 260 juvéniles poulpes morts. Cette constatation est particulièrement préoccupante car malgré la création d'un AME pour protéger les ressources marines, les impacts du réchauffement des eaux associés au changement climatique ont limité les efforts locaux dans l'atoll d'Anaa.

ABSTRACT (EN)
In 2018, on the isolated Anaa atoll (South Pacific), a Marine Educational Area (MEA) was established by the local community to protect fisheries resources on the reef barrier next to their village. Whilst the remote location of the small MEA has provided some protection from anthropogenic pressures due to distance and low population, we showed that from 26 to 27 November 2018, high temperatures along with a hypoxic event and a low tide led to the mass mortality of several Anaa's marine species. The mass mortality in the MEA (area: 27,000 m2) included >14,000 juvenile fish, 1300 adult fish, 5100 juvenile crustaceans, and 260 juvenile octopus. This finding is particularly concerning because despite the creation of a MEA to protect marine resources, impacts from the warming waters associated with climate change limited the local efforts in Anaa atoll.


Thalassa : l’atoll de Anaa, Polynésie Française
source : Thalassa | Entretien avec David Lecchini | 4 mars 2020


CITATION
Lecchini, D., Bertucci, F., Almany, J., Beaury, J.P., Bagnis, H. Marine Pollution Bulletin (2020). https://doi.org/10.1016/j.marpolbul.2019.110836