Chloé POZAS-SCHACRE

http://www.criobe.pf/pro/wp-content/uploads/sites/3/2020/02/Pozas_web-150x188.jpg

Doctorante
École Pratique des Hautes Études (EPHE)

CRIOBE - Perpignan
CRIOBE - USR3278- EPHE-CNRS-UPVD
Laboratoire d'Excellence "CORAIL"
Bâtiment R - CBETM
Université de Perpignan
58 Avenue Paul Alduy
66860 Perpignan Cedex
France

Email:

Domaines de Recherche:

  • Coral Reef Ecology
  • Chemical Ecology
  • Microbiology

Titre de la thèse

Effets des macro-algues sur la médiation chimique du recrutement corallien et du microbiome du corail

Biographie

FR/ Après un master en Biodiversité et Ecosystèmes Tropicaux à l’Université de la Réunion en 2016, j’ai travaillé pendant deux ans avec une ONG, la Marine Conservation Society Seychelles, pour assurer la gestion de plusieurs projets de réhabilitation des récifs coralliens aux Seychelles. Pour approfondir ma formation en recherche, j’ai ensuite réalisé un second master en Biodiversité et Gestion de l’Environnement à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes où j’ai pu intégrer l’équipe du CRIOBE lors de mon stage qui a porté sur les réseaux trophiques des récifs coralliens. Grâce à une bourse de l’école doctorale de l’EPHE, j’ai aujourd’hui commencé ma thèse sur l’interaction entre l’holobionte corallien et les macro-algues. Les macro-algues sont devenues particulièrement abondantes dans les lagons limitant alors la récupération des communautés coralliennes. Elles sont notamment capables d’altérer la santé de l’holobionte ainsi que le recrutement corallien au-delà de l’espace physique qu’elles occupent. Ma thèse a alors deux objectifs principaux qui sont d’identifier 1) comment les macro-algues modifient les paysages chimiques et microbiens et 2) en quoi ces modifications altèrent le microbiome des coraux et le recrutement corallien. Les résultats de ces recherches permettront d’apporter de nouvelles connaissances quant à la nature et les impacts de ces mécanismes de compétition indirect et notamment d’identifier les acteurs impliqués aussi bien à l’échelle des organismes, des bactéries et des molécules.

EN/ After the completion of a master in Biodiversity and Tropical Ecosystems in 2016 from the University of Reunion Island, I worked for two years with an NGO, the Marine Conservation Society Seychelles, to manage several coral reef rehabilitation projects in the Seychelles. In order to develop my skills in scientific research, I decided to enroll into a second master in Biodiversity and Environment Management from the Ecole Pratique des Hautes Etudes where I joined the CRIOBE for my master’s thesis on coral reef food webs. Thanks to a doctoral scholarship from the EPHE, I have now started my PhD on the interactions between the coral holobiont and macroalgae. Macroalgae have become particularly abundant in the lagoons where they hinder coral communities’ recovery. It is, now, known that macroalgae can impair coral holobiont health and recruitment beyond the space they physically occupy. Hence, my PhD has two main research goals, which are to investigate 1) how macroalgae can modify chemical and microbial waterscapes and 1) how these modifications alter coral microbiome and recruitment. The results will help to further understand the nature and impacts of these indirect competition mechanisms and, additionally, to identify the players involved at the scale of the organisms as well as bacteria and molecules.

Retour à la liste complète