CRIOBE Newsletter : Janvier 2017


http://www.criobe.pf/wp-content/uploads/2017/01/Meilleurs-Voeux-2017_v4-655x270.jpg

CRIOBE Newsletter (English)


Message du Directeur

Chers amis du CRIOBE,

2016 a été une année difficile pour l’ensemble des récifs coralliens de la planète. Le phénomène El Niño a conduit entre autre à un évènement majeur de blanchissement corallien d’une intensité jamais enregistrée jusqu’à maintenant. J’ai pu en constater les effets dans des atolls isolés du Pacifique, alors que j’étais en mission pour TARA PACIFIC, cette expédition scientifique qui explore les récifs coralliens et étudie leur capacité à s’adapter au changement climatique. Des champs de coraux blanchis, la plupart déjà mort, à perte de vue. L’état actuel des récifs coralliens à travers le monde rend les travaux de recherche du CRIOBE encore plus urgents et nécessaires.

Les politiques et les actions de gestion de l’environnement ont besoin d’informations scientifiques solides pour assurer la pérennité des récifs coralliens. Nous devons permettre à nos futurs scientifiques d’acquérir les compétences nécessaires à l’élaboration de cette science. Pour cela, le CRIOBE, en partenariat avec Paris Sciences et Lettres (PSL), enseigne, forme et participe au développement de nouvelles méthodes d’enseignement afin d’assurer le meilleur CV à la prochaine génération de scientifiques et décisionnaires.

Devant nous se présente une année 2017 très productive. L’expédition TARA PACIFIC voyage actuellement vers le Japon et partira ensuite vers la Nouvelle-Zélande pour effectuer le réapprovisionnement nécessaire à la poursuite de son trajet vers le nord-ouest, avec un échantillonnage entre l’Australie et Taiwan prévu durant cette seconde année d’expédition. Sur sa route, TARA fera escale aux Fidji début Juin pour participer à la conférence de l’ONU sur les océans et les mers ainsi qu’à la journée mondiale des Océans. Tara Pacific profitera de ces deux événements mondiaux pour attirer l’attention sur la situation critique des océans, et apporter son soutien à la mise en œuvre de l’objectif 14 de développement durable : « Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable » .

L’Institut des Récifs Coralliens du Pacifique (IRCP), partenaire privilégié du CRIOBE, organise la 10éme Indo-Pacific Fish Conference à Tahiti en Octobre 2017. Nous serons bien sûr à ses côté lors de cet événement qui réunira des centaines d’experts des récifs coralliens, scientifiques et décisionnaires, pour partager leur derniers travaux et faire avancer la recherche en ichtyologie et en gestion des stocks de poissons dans le Pacifique.

Les infrastructures du CRIOBE, à Moorea et Perpignan, vont connaître des changements importants dans l’année à venir. Des équipements scientifiques de pointe (station d'ecologie expérimentale) vont être installés et permettront aux chercheurs d’approfondir les connaissances sur les effets de stress climatiques sur les microcosmes coralliens. Une nouvelle RMN (Résonance magnétique nucléaire) sera également installée pour permettre d’explorer les « paysages odorants » des récifs.

Cette newsletter me donne l’opportunité d’adresser à tous nos collaborateurs et partenaires mes sincères remerciements pour le soutien apporté aux actions du CRIOBE. Bonne année 2017 !

Signature Planes
Serge Planes - Directeur - CRIOBE


http://www.criobe.pf/wp-content/uploads/2017/01/Banner_Highlights_FR-655x130.jpg

CONTRIBUTION A LA RECHERCHE SUR LES RECIFS CORALLIENS/ 2016 a été une année productive pour le CRIOBE, avec près de 100 publications, dont 20% dans des revues scientifiques de haut-niveau. Durant cette année, le CRIOBE a joué un rôle important lors du Symposium international (ICRS) sur les récifs coralliens à Hawaii, dirigeant trois sessions et participant à une douzaine d’autres.

TARA PACIFIC/ L’expédition, programmée sur deux ans, a commencé en juin 2016. Depuis juillet et jusqu’en décembre, des chercheurs du CRIOBE étaient à bord de la goélette, naviguant du Panama à Wallis & Futuna en passant par la Polynésie française. Au cours des six premiers mois d’expédition, ce sont près de mille colonies coralliennes qui ont été photographiées et échantillonnées sur 33 sites répartis sur 11 îles. Alors que l’expédition n’en est qu’au quart de son voyage, ce sont déjà 7000 échantillons qui ont été récoltés et qui sont maintenant en cours d’analyse dans les 20 laboratoires qui forment le consortium TARA PACIFIC.

En plus de l’échantillonnage régulier fait tout au long du parcours de l’expédition, et grâce à l’énergie créée par les différentes équipes scientifiques à bord de TARA, des projets parallèles ont vu le jour. Ces projets ont déjà contribués à collecter une quantité impressionnante d’informations cruciales sur la santé des récifs coralliens. Alors que le bateau était dans les Tuamotu, les scientifiques embarqués ont réalisé une série d’observations focalisées sur l’événement de blanchissement corallien et la prévalence des maladies sur les coraux et les algues corallines. En plus de permettre une recherche scientifique de pointe, l’expédition TARA PACIFIC a pour mission d’attirer l’attention sur les récifs coralliens et les menaces locales et globales qui pèsent sur eux aujourd’hui afin de donner les clés du changement aux dirigeants et décisionnaires de demain.

ENSEIGNEMENT / En 2016, en collaboration avec l’IRCP et la plateforme d’enseignement à distance, le CRIOBE a assuré des enseignements auprès d’une cinquantaine d’étudiants (niveau Licence, Master et Thèse). Huit étudiants en thèse ont présenté leurs travaux et obtenus leur titre de Docteur es Science. 15 étudiants en Master ont terminé leur cursus et deux d’entre eux poursuivent actuellement leur recherche grâce à un programme doctoral. 13 diplômes EPHE sont actuellement en cours. En tout, c’est près de 60 formations qui auront été délivrées par le CRIOBE et ses partenaires au cours de 2016. Pour 2017, et afin d’assurer une meilleure intégration au sein de PSL, la plateforme d’enseignement à distance change de nom. MANEA (nom polynésien pouvant se traduire par « futé ») continue sa troisième année d’enseignement à distance, avec de nouveaux cours prévus pour la fin d’année.

PARTENARIAT POUR SOUTENIR LA SCIENCE DE DEMAIN/ En 2016, le CRIOBE a renforcé ses partenariats avec des entreprises de Polynésie française qui souhaitent encourager les futurs scientifiques dans le domaine des récifs coralliens. Le partenariat avec EUROPCAR Polynesia s’est poursuivi, grâce à deux bourses que la société attribue chaque année à des étudiants pour leurs travaux de recherche. Cette année les requins et les coraux étaient à l’honneur.

De nouveaux partenariats ont vu le jour avec les sociétés AIR TAHITI NUI et les hôtels INTERCONTINENTAL, sponsors officiels de l’Indo-Pacific Fish Conference. A travers ces partenariats, ils permettront à de nombreux scientifiques de participer à l’événement.

http://www.criobe.pf/wp-content/uploads/2017/02/Banner_TopStories_fr2-655x130.jpg