Rorqual Med

Projet: Étude de la population de Rorqual commun, Balaenoptera physalus, présente en Méditerranée nord-occidentale (Rorqual Med)

Coordinateur: Serge Planes
Doctorant : Céline Tardy

Période: 2017-2020

Zone d’Étude: Partie française du Nord-Ouest de la Méditerranée incluant le sanctuaire Pélagos

Contexte : La mer Méditerranée est un espace clos, constitué de 2 bassins : le bassin oriental et le bassin occidental. Au sein du bassin occidental, on retrouve dans la partie Nord une activité courantologique particulière qui combinée au climat local, confère à la zone une productivité primaire importante, impliquant ainsi un intérêt biologique remarquable pour les populations de cétacés en Méditerranée. C’est pourquoi afin de protéger les cétacés et leurs habitats contre les perturbations anthropiques, le sanctuaire Pélagos a été créée en 1999 entre 3 pays : la France, l’Italie et la Principauté de Monaco.

Sur 85 espèces de cétacés répertoriées dans le monde, 18 espèces de cétacés sont présentes, au moins occasionnellement, en Méditerranée nord-occidentale et huit d’entre elles sont considérées comme communes. Le Rorqual commun (Balaenoptera physalus) correspond à la seconde espèce la plus observée après le Dauphin bleu et blanc en Méditerranée nord-occidentale. C’est une espèce considérée comme « Vulnérable » selon l’IUCN. Cependant, jusqu’en 2018 cette espèce était classée comme en danger, il paraît donc important de la préserver.

Les études génétiques réalisées à ce jour sur cette espèce ont montré l’existence d’une population de Rorqual commun résidente de Méditerranée, avec un flux de gênes très limité entre les individus présents en Méditerranée et dans l’Atlantique Nord. Cependant, on ne connait pas les caractéristiques génétiques de cette espèce à l’intérieur du bassin méditerranéen, soit la viabilité de cette population d’un point de vu génétique. Il y a 20 ans la population de ce mammifère marin a été estimée dans le bassin méditerranéen occidental à 3 500 individus (IC95% : 2 130 - 6 027) en période estivale dont environ 1 800 individus dans le nord de ce bassin. Sachant que la population mondiale a diminué de plus de 70% sur les trois dernières générations (1929-2007), qu’en est-il de la population présente en Méditerranée. Cette population est sujette à des menaces continues et croissantes, cependant les données sont insuffisantes pour déterminer si ces menaces ont de réels impacts sur la population.

Ce projet s’inscrit donc dans ce contexte afin d’approfondir nos connaissances sur le Rorqual commun, pour à long terme mieux intégrer la biologie dans les politiques de conservation. Trois axes sont développés dans le but de répondre à différentes problématiques.

  • Quelle est la taille de la population de Rorqual commun présente en Méditerranée nord-occidentale ? Quelle est la dynamique de cette population ?
  • Quelle est la structuration de cette population ? Comment les individus interagissent entre eux au fil des générations ?
  • Quel est l’état de santé de la population de Rorqual commun en Méditerranée nord-occidentale ?

La population de Rorqual commun de Méditerranée fait l’objet d’un suivi par photo-identification depuis 2006 par le WWF. De plus, près de 580 biopsies d’animaux ont été collectées dans le même temps sur le même programme de photo-identification. Chaque individu photo-identifié et/ou biopsié dispose de coordonnées géographiques associées afin de mettre en évidence les trajectoires des individus.

Dans cette étude, la quantité de données disponibles sur une grande échelle temporelle est d’autant plus intéressante et va permettre une amélioration des connaissances de cette population.

Collaborateurs: CRIOBE USR3278 PSL Université Paris : EPHE-UPVD-CNRS , WWF.

Source de Financement: WWF et ANRT

Cap Cétacés : étudier les mammifères marins en Méditerranée. Youtube WWF France, Juillet 2019

WWF Immersion 360 – Épisode 3 dans le Sanctuaire Pélagos. Youtube WWF France, Février 2019